La Résidence de France à La Havane

PNG

La maison, a été construite en en 1929 par l’architecte Rafael de Cárdenas pour Lorenzo Estanislao del Valle y Grau et son épouse Paula Goicoechea y Durañona, tous deux issus de la haute société cubaine d’origine espagnole, dont la fortune provenait notamment de l’exploitation sucrière. Dans les dernières années du mouvement architectural que l’on a appelé le “Carnaval des styles”, au cours duquel il était possible de se référer à des formes propres à différentes tendances stylistiques, l’architecte et le propriétaire ont choisi dans le cas de cette maison, d’évoquer le gothique vénitien tardif. Inspirée de la “Ca d’Oro”, palais qui surplombe le Grand Canal à Venise. La façade sur jardin est la plus spectaculaire.

Dans le plan d’origine, il était prévu que soit construit au bord même de la terrasse, un vaste bassin qui aurait joué le rôle d’un miroir et reflété la façade. Ce projet n’a jamais été mené à bien.

PNG - 571 ko
entrée

Louée à La France en 1960 par ses propriétaires peu avant leur départ définitif vers les Etats-Unis, la maison sera nationalisée en 1962.

La maison, conçue pour une vie de famille, compte un vaste salon, deux salles-à-manger une bibliothèque-chapelle et cinq chambres principales. Sur la cheminée, construite au centre du salon, et sur les vitraux de la bibliothèque-chapelle, on retrouve les armoiries et la devise de la famille Del Valle.

PNG

L’architecte de l’édifice, le Cubain Rafael de Cárdenas y Culmell, l’un des plus prolifiques de sa génération, actif durant la première moitié du XXème siècle, fut honoré à trois reprises de la “médaille d’or” qu’octroyait le collège des architectes. Il a construit de nombreux édifices publics et privés emblématiques à La Havane.

PNG - 546 ko
jardin

Dernière modification : 30/07/2015

Haut de page